vendredi, juillet 19, 2024
AccueilFinanceQu'est-ce que Bitcoin : origine, utilisations, avantages et risques

Qu’est-ce que Bitcoin : origine, utilisations, avantages et risques

Bitcoin est la première cryptomonnaie apparue. Il s’agit d’une monnaie numérique décentralisée qui permet un nouveau système d’actifs numériques et de paiement. Bien qu’il soit de plus en plus utilisé, de nombreux utilisateurs ne savent toujours pas à quoi il sert ni quels sont ses avantages et ses risques.

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Selon la page officielle du projet Bitcoin , cette cryptomonnaie est :

» Un réseau consensuel qui permet un nouveau système de paiement et une monnaie entièrement numérique. Il s’agit du premier réseau de paiement peer-to-peer décentralisé alimenté par ses utilisateurs sans autorité centrale ni intermédiaires.

Bitcoin est la première crypto-monnaie apparue en 2009 et, depuis lors, son utilisation et sa pertinence ont augmenté de façon exponentielle , même si son utilisation est encore limitée par la perception d’insécurité et le manque de connaissances de nombreux utilisateurs potentiels.

Si avant de continuer à vous renseigner sur Bitcoin vous souhaitez comprendre les utilisations, les avantages et les risques de toute cryptomonnaie, cliquez ici .

Bitcoin est une monnaie numérique (non physique) qui n’existe que dans la blockchain qui la prend en charge. En tant que monnaie, il peut être utilisé pour tout ce à quoi sert toute autre monnaie adossée à un État, comme l’euro ou le dollar.

Cependant, Bitcoin ne dépend d’aucune entité gouvernementale qui l’émet ou le soutient, mais ce sont plutôt les utilisateurs eux-mêmes qui gèrent et maintiennent le fonctionnement et la sécurité de Bitcoin. Par conséquent, il est possible d’effectuer des achats, des ventes et des transactions avec cette devise depuis n’importe où, rapidement, sans conditions ni limitations d’aucune sorte.

Mais, en plus de la monnaie, Bitcoin est un système numérique puisque, comme on l’a dit, il s’agit de la première blockchain existante . Cette technologie est une base de données cryptée dans laquelle toutes les informations peuvent être stockées. Son importance réside dans le fait que chaque donnée enregistrée est marquée d’une empreinte numérique unique qui la rend irremplaçable et immuable.

Pour différencier ces deux concepts du Bitcoin, normalement, lorsqu’on fait référence à l’argent en tant que tel, la crypto-monnaie est généralement appelée « bitcoin », en minuscules ; En revanche, lorsqu’on parle du protocole ou du système qui le prend en charge, « Bitcoin » est généralement écrit en majuscules.

Du point de vue de l’utilisateur, Bitcoin est une application qui fournit un portefeuille Bitcoin personnel et permet à l’utilisateur d’effectuer des opérations avec cette monnaie ou cet actif numérique.  Si vous souhaitez des informations plus détaillées sur Bitcoin, ses utilisations, avantages, risques et opportunités, cliquez ici.

Cependant, à un niveau plus technique, le réseau Bitcoin consiste en un registre public numérique (« blockchain »), qui enregistre tous les mouvements et légitime l’authenticité de chaque transaction , en les rendant publiques afin que ce soient les utilisateurs eux-mêmes, sans intermédiaires. ceux qui contrôlent le mouvement et la valeur des actifs, empêchant les manipulations.

De plus, il existe un niveau élevé d’anonymat , qui varie en fonction de la manière dont l’utilisateur a créé son propre portefeuille ou « portefeuille » et de la manière et de l’endroit où il reçoit les crypto-monnaies.

Dans ce lien, vous trouverez tous nos articles sur la cybersécurité, la sécurité des banques en ligne, la vie privée et la protection des données dans le monde numérique.

Quelle est l’origine du Bitcoin ?

Bitcoin est né en novembre 2008 , lorsqu’une personne (ou un groupe de personnes) sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto a envoyé un message par courrier électronique sur la cryptographie, décrivant un projet visant à créer une monnaie numérique qui serait utilisée pour enregistrer et transférer de la valeur. Comme l’a déclaré Nakamoto lui-même lors de l’émergence de cette crypto-monnaie :

« Bitcoin est né avec de grandes ambitions : offrir aux citoyens un moyen de paiement permettant d’effectuer des transferts de valeur rapides et à faible coût, et qui, de plus, ne peut être contrôlé ou manipulé par les gouvernements, les banques centrales ou les entités financières. »

En janvier 2009, le premier réseau basé sur le protocole Bitcoin est entré en service , ce qui a marqué l’origine des crypto-monnaies .

À partir de 2011, certaines organisations ont commencé à accepter des dons en bitcoins et les commerçants opérant sur Internet ont commencé à accepter ces devises comme moyen de paiement.

À partir de ce moment, sa croissance était imparable. Cependant, au fil  des années, de nouvelles crypto-monnaies sont apparues, rivalisant avec Bitcoin et entraînant une fluctuation constante de sa valeur.

Quelles sont les utilisations du Bitcoin ?

Pour utiliser les bitcoins, la première chose que vous devez avoir est l’appareil sur lequel installer un portefeuille électronique et, bien sûr, posséder ces crypto-monnaies.  Si vous souhaitez apprendre à utiliser Bitcoin, acheter et investir, nous vous recommandons ce cours.

Ce portefeuille électronique ou « portefeuille » peut être conservé par une page d’échange ou d’échange de cryptomonnaies , où vous pouvez acheter, stocker et vendre vos cryptomonnaies. Ce qui serait très similaire à un compte bancaire sur lequel vous stockez votre argent.

Ce qui est intéressant avec les crypto-monnaies, c’est que vous pouvez également créer vous-même un portefeuille électronique , qu’il soit numérique ou physique, ou l’acheter auprès d’une entreprise qui le propose. Le plus connu des portefeuilles physiques est Ledger .

Bien que son utilisation ne soit pas encore répandue et que beaucoup de gens ne savent pas comment fonctionne réellement ce système, la vérité est qu’il existe de plus en plus d’endroits qui acceptent les transactions monétaires en bitcoins.

De nombreuses boutiques en ligne, telles que Microsoft, Dell, Expedia et G2A, autorisent et facilitent l’utilisation des bitcoins. D’autres magasins comme Amazon, iTunes, Starbucks ou eBay permettent d’obtenir des cartes cadeaux en les achetant avec des bitcoins. De plus, dans certains jeux en ligne et autres services en ligne, il est possible d’effectuer des paiements ou de recevoir de l’argent en bitcoins.

Cependant, même si l’utilisation de ces monnaies est plus fréquente dans le monde numérique, il existe également (et de plus en plus) de nombreux magasins physiques qui permettent des transactions avec des bitcoins.

En fait, il existe des applications qui fonctionnent comme des cartes pour trouver ces entreprises physiques dans le monde. Par exemple, l’ application CoinMap compte plus de 9 356 entreprises de tous types enregistrées dans le monde où le paiement avec des bitcoins est accepté (restaurants, ateliers de mécanique, galeries d’art, magasins d’informatique, agences de voyages, magasins de vêtements, cliniques, etc.).

D’un autre côté, de plus en plus de pays acceptent et préconisent l’utilisation des bitcoins. Le cas le plus connu est celui du Salvador, qui a promu une loi donnant cours légal au bitcoin aux côtés du dollar américain , obligeant tous les hommes d’affaires et commerçants à l’accepter et distribuant des bitcoins à l’ensemble de sa population.

De plus, bien que l’utilisation des crypto-monnaies soit légale dans la grande majorité des pays, nombre d’entre eux commencent à réglementer leur utilisation et leur possession , dans le but de protéger les utilisateurs, les entrepreneurs et les investisseurs.

En bref, parmi les utilisations les plus importantes du Bitcoin, les types suivants méritent d’être mentionnés :

  • Payez en utilisant les crypto-monnaies Bitcoin.
  • Gagnez des intérêts sur les bitcoins que vous possédez : quelque chose de similaire au concept de dépôt bancaire.
  • Obtenez un prêt en utilisant vos bitcoins comme garantie.
  • Couvrez votre exposition financière avec des produits dérivés sur les marchés réglementés.
  • Obtenez des retours sur investissement grâce à l’achat et à la vente de bitcoins  car il s’agit d’un actif qui a théoriquement tendance à se réévaluer dans un scénario de demande constante.

Avantages et risques du Bitcoin

Ci-dessous, nous présentons certains des avantages les plus pertinents qu’offre Bitcoin :

Une plus grande liquidité par rapport aux autres devises et crypto-monnaies : Étant la crypto-monnaie la plus populaire, Bitcoin a une liquidité beaucoup plus grande. De plus, c’est la cryptomonnaie la plus proche des actifs réels. Cela permet à ses utilisateurs d’acheter et de vendre en ligne et immédiatement lors de la conversion en devises « physiques », comme l’euro ou le dollar.

Une acceptation de plus en plus large comme moyen de paiement : cela est principalement dû à l’essor du commerce en ligne et à la transformation numérique.

Transactions internationales plus faciles qu’avec des devises normales : Les transactions internationales en Bitcoins sont les mêmes que celles qui peuvent être effectuées au sein d’un même pays. Par conséquent, il n’y a aucune limite ni frais pour les virements internationaux. De plus, bien que la plupart des cryptomonnaies n’aient aucune limite sur ce type de mouvements, les transactions internationales utilisant Bitcoin sont plus faciles car cette cryptomonnaie est la plus populaire au monde.

Frais de transaction généralement inférieurs : Bitcoin a des frais inférieurs à ceux des autres méthodes de paiement numérique.

Anonymat et confidentialité par rapport aux monnaies traditionnelles : les portefeuilles Bitcoin, bien que tous les mouvements de devises soient enregistrés publiquement dans le registre « blockchain », ne sont pas associés à une identité d’utilisateur, il n’est donc pas possible d’en obtenir des données, contrairement à ce qui se passe avec un carte bancaire par exemple. S’il est possible de suivre les flux de bitcoins entre utilisateurs, il est très difficile de savoir qui sont réellement ces utilisateurs et de pouvoir les surveiller, à moins qu’ils n’aient préalablement fourni leur identité à un Exchange ou une plateforme d’échange de cryptomonnaies. Si vous souhaitez savoir comment éviter d’être surveillé en ligne, nous vous recommandons cet article.

Indépendance vis-à-vis des créateurs et des agents politiques : étant donné que Bitcoin n’est créé ou contrôlé par aucune entité étatique (comme une banque centrale), il n’est soumis à aucune influence politique. Il est donc difficile pour les gouvernements de bloquer l’utilisation et le stockage des Bitcoins. De plus, en raison de sa nature complètement décentralisée, de sa popularité et de sa liquidité, Bitcoin n’est pas non plus influencé par ses créateurs, comme c’est le cas d’autres crypto-monnaies, dont les valeurs peuvent être manipulées par leurs créateurs lors de l’achat ou de la vente de grandes quantités de crypto-monnaie, ainsi. influençant sa valeur marchande.

Rareté inhérente : La rareté inhérente du Bitcoin (seulement 21 millions de bitcoins existeront un jour) maintient la valeur de cette cryptomonnaie sur le long terme, ce qui n’est pas le cas des monnaies traditionnelles et autres cryptomonnaies qui ne présentent pas cette rareté. D’une certaine manière, la rareté du Bitcoin lui confère une valeur intrinsèque, similaire à celle de l’or et d’autres métaux précieux.  Si vous souhaitez  apprendre à utiliser Bitcoin, acheter et investir,  nous vous recommandons ce cours.

Cependant, Bitcoin présente également certains inconvénients dont il convient de tenir compte :

Exposition aux fraudes et escroqueries spécifiques au Bitcoin : En tant que crypto-monnaie la plus populaire au monde et pouvant être utilisée de manière relativement anonyme, le Bitcoin a été la monnaie utilisée pour mener des escroqueries, des fraudes et des attaques à un taux plus élevé que les autres devises. Si vous souhaitez apprendre à éviter les arnaques et les fraudes sur Internet, nous vous recommandons nos cours de Cybersécurité.

L’activité du marché noir pourrait nuire à sa réputation et à son utilité : Bitcoin attire les criminels impliqués dans le Dark Web et d’autres crimes en ligne, en raison de l’anonymat qu’il offre et de la facilité d’exécution des transactions. En outre, comme pour les espèces, le système juridique international n’est pas prêt à prévenir ou à résoudre ce problème, notamment le blanchiment d’argent ou le financement du terrorisme. La CIA, ainsi que de nombreux experts en renseignement et en investigation,  soulignent qu’il est intéressant pour les cybercriminels d’utiliser les cryptomonnaies puisque cela facilite leur traçabilité et leurs investigations, contrairement aux espèces, qui ne laissent aucune trace. [Si vous voulez tout savoir sur le renseignement et la recherche, cliquez ici]

Sensible à une forte volatilité des prix : bien que le Bitcoin soit l’une des crypto-monnaies les plus liquides et les plus faciles à échanger, il reste sensible à d’importantes fluctuations de sa valeur sur de courtes périodes de temps. Par conséquent, même si le Bitcoin peut constituer une bonne option d’investissement, il ne convient pas très bien aux investisseurs conservateurs en raison de son manque de réglementation et de sa forte volatilité. De même, étant donné que la valeur du Bitcoin varie énormément d’un jour à l’autre, il est difficile pour les utilisateurs de l’utiliser comme méthode d’échange.

Aucun retour ni remboursement : L’un des plus grands inconvénients du Bitcoin est l’absence de politique standard en matière de retour ou de remboursement. De cette manière, les utilisateurs touchés par une fraude (comme le phishing bancaire ) ne peuvent pas demander de remboursement en utilisant Bitcoin. En fait, la structure décentralisée de Bitcoin rend impossible à quiconque de arbitrer les différends entre utilisateurs.

Possibilité d’être remplacée par une crypto-monnaie supérieure : Certaines des crypto-monnaies les plus récentes rendent encore plus difficile le traçage des flux financiers ou l’identification des utilisateurs. D’autres disposent même de systèmes permettant aux utilisateurs d’échanger directement des unités de cryptomonnaie contre des monnaies physiques, réduisant ainsi les risques de fraude associés. Ainsi, au fil du temps, certaines de ces alternatives comme Ethereum pourraient surperformer Bitcoin, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur sa valeur.

Dommages environnementaux causés par le minage de Bitcoin : Le minage de Bitcoin consomme d’énormes quantités d’électricité, nécessaire à son fonctionnement et à sa sécurité. Selon la source d’électricité utilisée par les mineurs de Bitcoin, par exemple les centrales à charbon, cela pourrait être très nocif pour l’environnement. D’un autre côté, l’activité minière est de plus en plus professionnalisée, de sorte que les mineurs (ou les sociétés minières) privilégient l’utilisation d’énergies renouvelables ou propres dans le but de ne pas assumer les coûts électriques associés. Cela a provoqué la propagation de l’utilisation de panneaux solaires ou d’autres systèmes d’énergie renouvelable dans de nombreux pays, rendant le système plus durable et réduisant son impact sur l’environnement. 

Articles liés

Articles récents