mardi, mai 21, 2024
AccueilFamilleEnceinte, mon fils à sauté sur mon ventre : Que faire ?

Enceinte, mon fils à sauté sur mon ventre : Que faire ?

Vous vous posez beaucoup de questions à ce sujet, et vous avez raison, voici tout ce que vous devez savoir à ce niveau et dans les moindres détails dans cet article dédié, pour que vous sachiez comment agir.

La protection du bébé

Être enceinte du numéro deux (ou trois…) peut être un tout nouveau défi pendant la grossesse. Car en effet, chaque grossesse est différente, vous pouvez donc ressentir de nouveaux symptômes aléatoires qui diffèrent de la dernière fois.

Il est probable que vous vous sentiez également beaucoup plus fatigué qu’avec votre premier bébé, car vous courez désormais autour d’un enfant en bas âge au lieu de vous reposer de temps en temps.

Vous apprenez également à jouer en défense avec votre ventre de femme enceinte, en essayant d’empêcher le bébé n°1 de le frapper régulièrement. Malgré tous vos efforts, vous serez parfois heurté, tiré et probablement même frappé assez fort pour vous couper le souffle. Cela peut être effrayant et douloureux pour la mère, mais il est peu probable que cela nuise au bébé.

En effet, votre bébé est protégé par plusieurs couches :

  • Os
  • Peau
  • Graisse
  • Muscles
  • Fascia (tissu conjonctif solide qui maintient les muscles ensemble)
  • Intestins
  • Utérus (muscles super épais et forts)

Toute force contondante doit traverser toutes ces couches isolantes pour atteindre le bébé. Mais même dans ce cas, le bébé est encore plus isolé par le liquide amniotique.

Les conséquences par trimestre

Au cours du premier trimestre, l’utérus n’a même pas atteint l’os pubien, donc les os pelviens protègent le bébé. En cas de doute ou douleur, vous devez cependant tout de même vous rendre chez le médecin.

De nombreuses mamans se demandent souvent si des vêtements serrés, des ceintures de sécurité, un enfant assis sur ses genoux, des rapports sexuels ou une pression sur son abdomen pourraient nuire au bébé. Soyez assurée que ces activités ne poseront aucun problème.

Pour blesser un bébé dans l’utérus, il faut une force importante. La plupart des cas de blessures fœtales sont dus à des violences domestiques (blessures par balle/coup de couteau) ou à des accidents de voiture.

Ce qui peut être préoccupant, ce sont les forces de cisaillement, surtout au troisième trimestre. Le placenta est amené à se détacher de l’utérus après l’accouchement, mais de fortes forces de cisaillement peuvent le faire se détacher prématurément.

Les chutes sur l’abdomen ou les fesses, les accidents de voiture ou les traumatismes graves peuvent provoquer le délogement du placenta de l’utérus, ce qu’on appelle un décollement.

Un décollement peut survenir immédiatement après un traumatisme ou ne pas apparaître avant 24 heures après un accident. Les symptômes d’un décollement comprennent : des contractions, des saignements et des douleurs abdominales.

Les précautions à prendre

Chaque fois que vous tombez pendant la grossesse ou que vous recevez un grop coup au niveau du ventre, si c’est assez dur pour vous couper le souffle, vous devriez appeler votre médecin. Même si vous ne tombez pas directement sur votre abdomen, il est important de surveiller tout signe de décollement.

Les tests de décollement comprennent une échographie, des laboratoires pour vérifier les saignements et la surveillance des contractions et du rythme cardiaque du bébé. Souvent, les femmes enceintes sont surveillées jusqu’à 8 heures après un accident pour nous assurer qu’il n’y a aucune preuve d’un décollement.

Les inévitables coups et pressions quotidiens sur votre ventre de femme enceinte sont acceptables. Les sauts occasionnels des tout-petits, bien que douloureux et stressants pour maman, ne risquent pas de blesser votre bébé.

Le bébé va simplement se balader dans sa piscine de liquide amniotique. Si vous tombez ou êtes impliqué dans un accident de voiture, cela pourrait constituer un problème majeur. Veuillez appeler votre médecin pour déterminer si vous avez besoin d’une évaluation plus approfondie. Et dans le moindre doute, agissez, seul un médecin peut mesurer les conséquences précises de saut de votre fils sur votre ventre.

Articles liés

Articles récents