Auto

Griller un feu rouge sans faire exprès : Ce qu’il faut savoir

Vous avez grillé un feu rouge et souhaitez savoir ce que vous risquez ? C’est ce que nous allons voir dans cet article complet et détaillé, suivez le guide, nous allons tout vous expliquer pas à pas à ce sujet.

La question du radar

Il faut savoir que la grande majorité des feux ne sont pas équipés de radars automatiques, et que personne ne pourra vous condamner hormis si les forces de l’ordre ont pu vous apercevoir en train de le griller.

Pour ce qui est de la procédure s’ils vous ont vu, elle est simple, ils doivent avoir relever votre numéro d’immatriculation puis vous notifier de l’infraction, ce que vous devriez recevoir sous 10 à 30 jours chez vous pour recevoir l’avis de contravention.

Dans le cas ou il s’agissait d’un feu tricolore avec radar, un flash a été émis, et indique que vous êtes en infraction, et vous pouvez consulter la carte des radars pour savoir si oui ou non vous avez subit ce type de feu équipé de radar.

Que risquez-vous ?

Griller un feu rouge est une contravention de 4ème classe, et ce que vous risquez est 4 points en plus de 135 euros d’amendes, minorée si vous payez dans un certain délai, majorée si vous ne le faites pas avant la date butoir. Pour ce qui concerne le permis, il pourrait même être suspendu pour une durée de 3 ans maximum. La minoration de l’amende la portera à 90 euros, la majoration la fera gonflée à 375 euros, tandis que le maximum est de 750 euros maximum de majoration.

Que faire ?

Vous pouvez le contester, tant que vous n’avez pas payé bien sûr, et un avocat en droit routier est indispensable, par exemple dans le cas ou quelqu’un roulait derrière vous très vite et vous empêchez de freiner, vous devez justifier de votre infraction, prouvant qu’elle était nécessaire.

Il vous faudra tout d’abord demander une photo radar du véhicule, et cette demande doit être faite au centre automatisé de constatation des infractions routières (CACIR) Service Photos CS 41101 35911 Rennes Cedex 9, vous pouvez aussi le faire en ligne.

Il vous faudra aussi joindre votre pièce d’identité avec photo avec l’avis de contravention, la copie de la carte grise du véhicule et vous avez 45 jours pour contester l’amende.

Les meilleures façons de prouver son innocence

La première est de montrer via le cliché que vous n’étiez pas au volant, ou de prouver que vous en pouviez pas être à l’endroit prévu, si vous avez des preuves que vous étiez dans une autre ville par exemple.

Pour ce qui concerne la remise en question du radar, vous pouvez aussi le contester si le PV ne mentionne pas la marque, le modèle, le numéro d’homologation et la date de dernière révision du radar.

Vous devriez aussi aimer