vendredi, juin 21, 2024
AccueilMode et beautéTéton chorizo : Pourquoi et que faire ?

Téton chorizo : Pourquoi et que faire ?

Les tétons chorizo sont un problème relativement courant à l’adolescence et ils peuvent être corrigés, voici tout ce que vous devez savoir à ce niveau et dans les moindres détails, nous allons tout vous expliquer pas à pas.

Qu’est-ce qu’un téton chorizo et un téton tout court?

Il s’agit d’un terme argotique qui est utilisé pour décrire un téton masculin volumineux ou proéminent, et qui est souvent aussi utilisé de manière familière, car ce n’est évidemment pas un terme médical.

Et pour ce qui concerne le fait que les hommes aient des tétons, sachez que ce n’est pas si étrange que cela, car le développement embryonnaire explique tout, avec le fait que pendant les premières semaines de grossesse, tous les embryons humains, qu’ils soient garçons ou filles suivent le même programme de développement.

Pour ce qui concerne la formation des tétons, elle se forme donc chez tout le monde sous l’influence du chromosome X, et autour de la 6ème semaine, le chromosome Y est présent uniquement chez les garçons, va déclencher de la testostérone, et donc inhiber le développement des seins. Chez les filles, ce ne sera pas le cas, car les seins continuent à se développer.

Les causes

Il peut y avoir plusieurs causes, tout d’abord les causes génétiques, mais aussi hormonales à l’adolescence, et vous devez aussi vous mettre en tête que vous n’y êtes pour rien, hormis si cela est lié à une prise de poids.

Ce problème concerne un certain nombre de jeunes personnes, et tous recherchent une solution, alors ne soyez pas désespéré, car il existe de nombreuses solutions, et vous devez par exemple savoir que c’est aussi de plus en plus fréquent.

Sachez aussi que le tabagisme peut aussi endommager la peau et en affecter la peau, mais c’est peu probable à un jeune âge, et la gynécomastie est souvent malheureusement à l’œuvre, raison pour laquelle des solutions doivent être étudiées.

Pour ce qui est de la consommation de drogue, c’est aussi un facteur qui peut amener à avoir de gros tétons chez l’homme, et sachez donc qu’il faut éviter, surtout que les drogues font des ravages. Les amphétamines et la marijuana sont souvent associés à la gynécomastie.

Il peut aussi s’agir de certaines maladies, comme le syndrome de Klinefelter ou encore les tumeurs hypophysaires, et également, des médicaments peuvent causer problèmes, comme des antipsycholtiques ou des stéroides anabolisants, raison pour laquelle de nombreux bodybuilders sont avec de tels tétons.

Que faire ?

Si vous êtes gras, perdez du poids, vous pourriez avoir de très bonnes surprises, et faites aussi en sorte de voir un médecin si cela ne suffit pas, il pourra vous prescrire des médicaments voir de la chirurgie si elle est sévère ou persistante, en retirant l’excès de tissu mammaire ou en remodelant le téton.

Pour ce qui est des habitudes de santé, commencez par ne pas contribuer à la gynécomastie, et vous devez donc maintenir un bon poids de santé pour vous donner toutes les chances, et vous devez aussi faire en sorte d’éviter d’utiliser des stéroïdes anabolisants.

En fait, plus vous faites d’activités qui stimulent la testostérone et plus vous arriverez à réduire le problème, et sachez que le sport est une très bonne idée, notamment la musculation, qui permettra en plus d’augmenter le volume des pectoraux, et de faire paraître les tétons plus petits.

Pour ce qui est des médicaments, parlez-en au médecin si cela pose problème. Il existe généralement des alternatives. Et sachez que la réduction des sucres et graisses saturées vous fera aussi le plus grand bien sur le stockage de gras dans la poitrine.

Ensuite, vous pouvez aussi effectuer une ablation des tétons si le problème est trop fort, mais c’est la dernière solution, car vous n’aurez plus de tétons après, vous devez le savoir, c’est quelque chose d’indispensable.

Pour ce qui est des solutions médicales, sachez que les traitements hormonaux peuvent être quelque chose de pertinent, notamment avec des injections de testostérone ou encore des inhibiteurs de l’aromatase. Mais commencez déjà par mettre en place de bonnes habitudes, c’est indispensable.

Articles liés

Articles récents