vendredi, juillet 19, 2024
AccueilTechnologieURL : signification, exemple et comment cela se fait

URL : signification, exemple et comment cela se fait

Bienvenue dans le monde des URL, c’est-à-dire le Web !

Approfondissons maintenant ce qu’est une URL en expliquant de manière simple et directe exactement de quoi il s’agit, quelques exemples pratiques et comment une URL est structurée.

Ce texte est conçu pour ceux qui n’ont pas de connaissances techniques, alors ne vous inquiétez pas si vous êtes nouveau sur le sujet.

En bref : URL = adresse Web

Certains de ses synonymes peuvent être : lien , adresse Web , localisateur de ressources (traduction plus littérale du terme « Uniform Resource Locator »), lien hypertexte (bien que techniquement il fasse référence au texte ou à l’élément cliquable qui mène à une URL, il est parfois utilisé de manière interchangeable avec URL.)

Réponse plus détaillée qui répond également à la requête (recherche) « sens de l’url » :

L’ acronyme URL signifie Uniform Resource Locator , qui signifie en italien « Uniform Resource Locator ». En termes simples, une URL est l’adresse d’une ressource sur Internet. Cette ressource peut être une page Web , une image , une vidéo ou tout autre type de contenu accessible en ligne , comme d’autres fichiers , PDF , fichiers Excel et formats de fichiers particuliers .

Chaque page Web a sa propre URL unique et unique . Il n’existe pas deux pages web avec la même URL, il n’est pas possible d’avoir cette condition.

Par exemple, les pages URL des réseaux sociaux tels que Facebook , Instagram , Linkedin , Youtube ou Google lui-même , lorsqu’ils choisissent le nom qui apparaîtra ensuite dans l’URL de la page, seront toujours uniques.

Par exemple : www.facebook.com/cocacola il ne peut jamais y avoir une page identique, tout au plus elle peut s’appeler www.facebook.com/coca – cola (avec le trait d’union, pour la différencier) 🙂

Qu’entend-on par URL ?

Une URL est, littéralement, un localisateur de ressources uniforme ; est une chaîne de texte qui fournit l’adresse précise d’une ressource numérique , telle qu’une page Web, une image ou un document, sur Internet. Ce système d’adressage permet aux navigateurs de rechercher et d’afficher le contenu de serveurs Web du monde entier.

En gros, l’URL nous permet de trouver simplement du contenu publié ou stocké sur des serveurs (c’est-à-dire sur Internet).

Exemple d’URL : de quoi s’agit-il ?

Chaque URL est composée de plusieurs éléments qui, combinés entre eux, fournissent une adresse complète : https://www.example.com/pagina.html . Cette URL est composée de plusieurs parties ayant chacune une fonction spécifique :

https:// – Il s’agit du schéma ou du protocole qui indique la méthode utilisée pour accéder à la ressource. Dans ce cas, « https » signifie que la connexion est sécurisée.

www.example.com – Il s’agit du domaine qui identifie le site Web sur lequel se trouve la ressource.

/page.html – Il s’agit de la ressource spécifique du site, dans ce cas une page appelée « page.html ».

Structure d’une URL

Une URL peut être plus longue ou plus courte, selon les informations qu’elle contient.
Pour comprendre exactement comment il est structuré, nous devons analyser ce schéma :

protocole://[nom d’utilisateur[:password]@]hôte[:port][][?querystring][#fragment]

Cette chaîne représente la structure générique d’une URL (Uniform Resource Locator), et chaque composant a une fonction spécifique :

Protocole : Comme dans « http:// » ou https:// (mais pourrait aussi être FTP), indique comment les données sont échangées entre le navigateur et le serveur Web. Le premier élément est donc le protocole qui identifie les actions que le serveur doit effectuer pour fournir des réponses au navigateur.

Après le protocole, nous trouvons l’ Autorité , c’est-à-dire cet élément que l’on retrouve après les deux cercueils « // ». L’autorité peut elle-même être décomposée en plusieurs parties :

[nom d’utilisateur[:mot de passe]@] : Facultatif. Si nécessaire, le nom d’utilisateur et le mot de passe pour accéder à la ressource sont saisis ici, séparés par deux points : et suivis d’un @ .

Hôte/domaine : Le domaine ou l’adresse IP du serveur sur lequel réside la ressource. Le domaine est l’adresse du site Web, par exemple « google.com ». (Vous pouvez en savoir plus sur ce qu’est un domaine pour les sites Web ici). Cette partie est également appelée nom d’hôte.

[:port] : Facultatif. Le port spécifique du serveur à utiliser pour l’accès, s’il est différent du port de protocole standard.

Chemin : Indique l’emplacement précis d’une ressource sur le serveur, comme dans « /articles/technology ». Cette partie est également appelée Chemin.

Paramètres/?querystring : commençant souvent par « ? », ceux-ci ajoutent des informations supplémentaires, comme dans « ?id=123 ». Cette partie est également appelée requête.

Anchors/ [#fragment] : Indiquées par « # », elles permettent de sauter directement à une section spécifique d’une page, comme dans « #sectionc ». Cette partie est également appelée extraits de code et vous amène à une zone spécifique de la ressource affichée.

Cette structure permet de préciser en détail comment et où trouver une ressource spécifique sur Internet.

Quelques exemples pratiques qui suivent la structure protocol://[username[:password]@]host[:port]/path[?querystring][#fragment] :

HTTP sans authentification : http://www.example.com/pagina.html
protocole : http

hôte : www.example.com

chemin : /page.html

HTTPS avec chaîne de requête : https://ricerca.example.com?query=informatica
protocole : https

hôte : search.example.com

chaîne de requête : ?query=informatica

FTP avec authentification : ftp://user:password@ftp.example.com
protocole : ftp

nom d’utilisateur : utilisateur

mot de passe : mot de passe

hôte : ftp.example.com

HTTPS avec port et fragment : https://www.example.com:8080/documenti#section3
protocole : https

hôte : www.example.com

port : 8080

chemin : /documents

fragment : #section3

Ces exemples montrent comment divers composants d’URL peuvent être combinés pour fournir des adresses plus spécifiques ou des fonctionnalités avancées.

Écrire une URL similaire à « https://creazione sito web padova » dans la barre de recherche est donc incorrect, car un protocole est placé au début de la recherche (j’expliquerai ce que c’est plus tard), puis une phrase de recherche est écrit (une requête en termes techniques), mais cela crée une confusion dans la recherche elle-même, même si elle conduit toujours à des résultats satisfaisants.

Sécurité et URL
La sécurité des URL est un sujet important. Les URL avec HTTPS offrent une connexion cryptée , protégeant les données échangées entre l’utilisateur et le site Internet. Il est toujours conseillé de vérifier le HTTPS, notamment lors d’opérations sensibles comme les transactions bancaires ou les achats en ligne.

Les sites Web bien construits ont tous le protocole https installé.

Les URL en informatique sont essentielles pour naviguer sur Internet. Chaque fois que vous visitez un site, cliquez sur un lien ou partagez du contenu, vous utilisez une URL. Connaître la structure des URL peut vous aider à mieux comprendre le fonctionnement du Web et à accéder plus efficacement aux informations.

Comprendre ce qu’est une URL et à quoi elle sert en informatique vous permet de naviguer sur Internet avec une plus grande conscience. Chaque URL que vous saisissez ou cliquez est une étape vers la découverte de nouvelles informations et ressources numériques.

Bref historique de l’URL

L’histoire de l’URL (Uniform Resource Locator) est étroitement liée à l’évolution du World Wide Web.

Chaque ressource sur Internet possède une adresse IP unique qui identifie son emplacement physique, par exemple dans un centre de données. En saisissant cette IP dans un navigateur, vous pouvez accéder directement au contenu. Cependant, la mémorisation des adresses IP est difficile : les adresses IPv4 sont constituées de 12 chiffres répartis en quatre groupes, avec des valeurs de 000 à 255. Les adresses IPv6 sont encore plus complexes, avec 32 caractères alphanumériques (comprenant les chiffres et les lettres de A à F) répartis en huit groupes. Se souvenir d’une telle séquence numérique ou hexadécimale est presque impossible pour la plupart des gens.

Et c’est là que les URL sont utiles, car elles nous permettent de trouver facilement des ressources dispersées sur Internet.

Étapes de l’URL historique

Début des années 1990 : L’origine des URL remonte au début des années 1990 avec le développement du World Wide Web par Tim Berners-Lee au CERN en Suisse. Le concept était de créer un système uniforme pour localiser et accéder aux ressources sur Internet. Avant les URL, l’accès aux ressources sur différents réseaux était compliqué et non standardisé.

1991-1994 : La première spécification formelle des URL faisait partie des propositions originales pour le Web. Ces premières URL étaient simples et étaient principalement utilisées pour accéder aux documents HTML via le protocole HTTP.

RFC 1738 – décembre 1994 : La définition formelle des URL a été publiée dans la Request for Comments (RFC) 1738. Ce document définit la structure et la syntaxe des URL, établissant la base de leurs fonctions dans l’Internet émergent. Les URL ont été définies pour accéder aux ressources via divers protocoles, non seulement HTTP, mais également FTP, Gopher, mailto et autres.

Évolution après 1994 : Depuis la publication de la RFC 1738, les URL ont évolué pour s’adapter aux besoins changeants d’Internet. De nouveaux schémas et modifications d’URL ont été introduits pour prendre en charge des ressources telles que les médias riches et les services interactifs.

Introduction du HTTPS : Un développement important a été l’introduction du HTTPS (HTTP Secure), qui a ajouté une couche de sécurité aux URL HTTP, cryptant la communication entre le client et le serveur.

Les URL dans le nouveau millénaire : Avec l’explosion d’Internet au cours du nouveau millénaire, les URL sont devenues omniprésentes, servant de passerelle vers un nombre croissant de services et de ressources Web en ligne. Ils ont été adaptés pour gérer de nouvelles fonctionnalités, telles que les paramètres de recherche et les fragments de page.

Aujourd’hui : Actuellement, les URL sont un élément fondamental de presque toutes les interactions en ligne, de la simple visite de sites Web à l’accès à des services et applications cloud complexes. Ils continuent d’évoluer pour répondre aux nouveaux défis de sécurité et de fonctionnalités.

En conclusion, l’Uniform Resource Locator (URL) est devenu un outil indispensable à l’ère numérique, passant d’un simple moyen de localisation de ressources HTML au début des années 1990 à un système complexe d’accès à une grande variété de ressources sur Internet.

Depuis leur introduction par Tim Berners-Lee, les URL ont connu une évolution considérable, s’adaptant aux besoins changeants d’Internet, de la sécurité avec l’introduction du HTTPS à la gestion de nouvelles fonctionnalités telles que les paramètres de recherche et les fragments de page.

Aujourd’hui, leur présence est omniprésente et continue d’évoluer, reflétant la dynamique changeante du Web et restant un élément fondamental pour la navigation et l’accès aux ressources en ligne.

Article précédent
Article suivant
Articles liés

Articles récents