vendredi, juillet 19, 2024
AccueilDiversQui est Narcisse dans la mythologie?

Qui est Narcisse dans la mythologie?

L’une des légendes les plus populaires de la mythologie grecque est celle de Narcisse, un jeune homme amoureux de lui-même, incapable de valoriser les autres, qui fut finalement puni par les dieux. Connaissez-vous le mythe de Narcisse ? Quelle punition a-t-il reçu ? Et savez-vous ce que cela signifie ? Bien qu’il existe une version hellénique de l’histoire, la plus populaire est la version romaine, racontée par Ovide, qui a pour co-vedette une nymphe bien connue (Echo). On vous le dit !


Le mythe de Narcisse et le châtiment de la vanité : résumé du mythe de Narcisse

Le mythe de Narcisse (détail du tableau ‘Echo et Narcisse, de John William Waterhouse)

Il y avait un jeune homme avec de si beaux traits que toutes les femmes tombèrent amoureuses de lui. Il était le fils de la nymphe Liríope et du dieu fluvial Céphise. Il s’appelait Narcisse.

Cependant, ce jeune homme, malgré tant de prétendants, les a tous rejetés. Aucune de ces femmes ne lui paraissait suffisamment précieuse. Et le pire de tout, c’est qu’il les a cruellement rejetés, les laissant dévastés.

La mère du jeune homme était tellement inquiète qu’elle est allée consulter un médium, qui l’a prévenue de ce qui suit :

– Votre enfant vivra de nombreuses années tant qu’il ne se connaît pas.

La mère de ce vaniteux jeune homme ne comprenait pas très bien ce que signifiaient ces mots. Même si plus tard, je comprendrais enfin sa signification…

Un jour, Narcisse partit chasser le cerf dans la forêt. Parmi les buissons, la nymphe Echo l’observait de loin. Elle est tombée amoureuse de lui, mais était incapable de lui parler. La déesse Héra l’avait punie et elle ne pouvait que répéter le dernier mot qu’elle avait entendu.

Narcisse entendit leurs pas, mais ne voyant personne, il cria :

– Qui est là?

Et Echo répondit :

– Là! Là!

La jeune femme sortit de sa cachette et tenta de serrer Narciso dans ses bras, mais elle fut terriblement humiliée.

– Dehors! Éloignez-vous ! – Il a crié – Que veux-tu ? Je ne tomberais jamais amoureux de quelqu’un comme toi, incapable de parler !

Eco se sentait si malheureuse qu’elle courut se cacher dans une grotte, où elle resta pour toujours, jusqu’à ce que seule sa voix reste.

Mais celle-ci, celle d’Echo, n’était qu’une des nombreuses histoires de Narcisse. Ils se sont tous terminés de la même manière : avec une jeune femme au cœur brisé.

La déesse Némésis, déesse de la vengeance rétributive , décida de punir le fier jeune homme. Un jour, il conduisit Narcisse jusqu’à un ruisseau. Il m’a demandé de regarder le reflet de l’eau. Le jeune homme, en voyant clairement son image dans les eaux calmes de la rivière, tomba instantanément amoureux de lui-même.

Il ne pouvait pas arrêter de se regarder. Il essaya de toucher son image, mais celle-ci disparut lorsqu’il la toucha avec ses doigts. Il voulait l’embrasser, mais il ne pouvait pas… Il était si désespéré, si frustré… il ressentait tellement le désir de réaliser ce qu’il voyait, que dans un acte désespéré, il se jeta dans la rivière.

Narcisse s’est noyé, et à l’endroit où il est mort, est née une belle fleur connue sous le même nom : Narcisse.

Dans la version hellénique…

Il existe une autre version moins populaire que la version romaine, une version antérieure. L’histoire est très similaire, celle du jeune homme vaniteux incapable d’aimer les autres. Mais cette fois, ce sont d’autres jeunes qui sont attirés par lui.

Le protagoniste de la tragédie est le chasseur Aminias, extrêmement amoureux de Narcisse. Mais le vaniteux jeune homme ne cesse de se moquer de lui, jusqu’au jour où il lui donne une épée.

Aminias comprend qu’il ne pourra jamais obtenir l’amour de Narcisse et utilise son don pour se suicider devant la maison du jeune homme, tout en suppliant la déesse Némésis de se venger de cet amour non partagé et du traitement cruel qu’il a reçu de Narcisse. Et cette vengeance n’a pas tardé à arriver.

La déesse Némésis a rendu Narcisse amoureux de son propre reflet alors qu’il se contemplait dans les eaux d’un étang. Incapable de s’embrasser et d’obtenir ce qu’il voulait tant, il s’est suicidé avec sa propre épée. À l’endroit où il est mort, la belle fleur de jonquille est née.

Quels sujets pouvez-vous travailler avec le mythe de Narcisse

Utilisez ce mythe populaire de Narcisse pour réfléchir à :

  • Narcissisme.
  • Vanité.
  • La fierté.
  • L’arrogance.
  • La soi-disant « justice poétique ».

Ce que signifie le mythe de Narcisse : explications

Peinture de « Echo et Narcisse », de John William Waterhouse, à la Walker Art Gallery de Liverpool

Le mythe de Narcisse apparaît dans le livre III des Métamorphoses d’Ovide , un livre de poèmes qu’il acheva d’écrire en l’an VIII après JC. Cette histoire fut ensuite recueillie par de nombreux écrivains et artistes. Même Calderón de la Barca lui-même l’a adapté dans une pièce de théâtre, « Eco y Narciso ».

L’histoire de ce jeune homme amoureux de lui-même comme punition pour son orgueil et sa vanité a donné naissance à ce qu’on appelle le « narcissisme », mais elle est aussi un symbole de souffrance due à un amour inaccessible :

  • Que signifie le mythe de Narcisse ? : Il nous met en garde contre les conséquences de la vanité et du mépris d’autrui, de la souffrance qui accompagne le fait de tomber amoureux d’une personne impossible, mais surtout, le mythe de Narcisse parle de ces personnes « amoureuses » d’elles-mêmes, incapables de voir sans défauts, arrogants, vaniteux, et dont le manque de tact et d’empathie envers les autres les rend cruels. Le mythe de Narcisse a donné son nom au « narcissisme », un mal ou un défaut d’une personne amoureuse d’elle-même, qui ne peut voir une seule imperfection dans son physique.
  • Amour impossible : l’autre facette de ce mythe romain populaire nous parle de la douleur à laquelle conduit l’amour non partagé , « l’amour impossible ». Cet amour platonique peut conduire aux souffrances les plus terribles. Dans ce cas, il faut aussi sacrifier. Selon la version de la mythologie grecque, le jeune Aminias s’est suicidé après avoir échoué à gagner l’amour de Narcisse et avoir été ridiculisé et traité dégradant. Et dans la mythologie romaine, c’est Écho qui décide de s’« isoler » pour le reste de sa vie dans une grotte, en raison du rejet de son amant. Deux personnes souffrent du dédain d’un jeune homme incapable de trouver l’amour chez les autres à cause d’un excès de vanité.

Plus de réflexions sur le mythe de Narcisse

  • Les conséquences du dédain et du mépris : Le traitement que nous infligeons aux autres a des conséquences. La façon dont Narcisse traite ses amants est vraiment le pire de ses défauts. Ne plus se croire supérieur, plus beau que les autres, mais être incapable de traiter avec respect et délicatesse ceux à qui on ne rend pas la pareille avec son amour. C’est précisément ce qui provoque le châtiment des dieux. Non pas le fait de ne rendre la pareille à aucun de ses prétendants, mais le traitement humiliant qu’elle leur inflige.
  • La revanche de Nemesis ou la justice poétique : existe-t-il une soi-disant « justice poétique » ? Dans ce mythe de Narcisse, Nemesis représente l’équilibre, la justice et la vengeance rétributive. C’est-à-dire : si quelqu’un a été injuste envers un autre, il recevra une punition pour que tout revienne à son « ordre » et à son « équilibre ».

Narcisse a commis une terrible erreur et en a été puni. Comme? Elle devrait subir la même chose que ses amants cruellement rejetés. S’ils souffraient par amour, il le ferait aussi. Et comme? Le seul moyen était de le faire tomber amoureux de lui-même, puisqu’il ne tomberait jamais amoureux d’un autre. Ce serait vraiment un amour impossible pour lui. Il ne pourrait jamais avoir lui-même.

Encore une curiosité sur le mythe de Narcisse…

  • La fleur de jonquille : De belles tonalités blanches ou jaunes, cette fleur méditerranéenne pousse à partir d’un bulbe à la fin de l’hiver. Bien que les pétales soient blancs, la fleur centrale en forme de trompette est d’une couleur jaune intense. C’est pourquoi on l’appelle également « fleur de canard », en raison de la similitude de cette petite fleur centrale avec le bec d’un canard. Son arôme est enivrant, cette fleur est donc capable d’attirer non seulement par son aspect extérieur, par sa beauté, mais aussi par son arôme.

Autres mythes grecs et romains expliqués aux adolescents et aux adultes

Si vous avez aimé le mythe de Narcisse, essayez également de lire ces autres histoires. Ils sont tous expliqués :

  • L’histoire de Thésée et du minotaure : La ruse et l’intelligence sont plus puissantes que la force brute. Le mythe de Thésée et du minotaure nous rappelle que face à un problème, il faut écouter les bons conseils, se laisser aider et, bien sûr, faire preuve d’ingéniosité.
  • Le mythe de Prométhée : Un jeune homme est attaché à un rocher et un aigle vient chaque jour manger son foie, puisque cet organe se régénère chez notre protagoniste. Nous parlons de Prométhée. Mais pourquoi a-t-il été puni de cette façon ? Qu’a-t-il fait pour mériter une telle souffrance ?

Le mythe de Prométhée, expliqué

  • La légende d’Icare : Cette histoire nous raconte les conséquences de l’imprudence et la grande erreur de ne pas tenir compte des bons conseils. Le jeune Icare décide de se laisser emporter par ses pulsions et d’oublier l’avertissement important et prudent de son père…
Articles liés

Articles récents