Animaux

Le symbolisme du chat noir en Islam

En Islam, les chats sont très bien vus, à l’inverse de ce qui s’est passé chez les chrétiens, qui considèrent encore pour beaucoup que les chats noirs portent encore malheur, pour ce qui est du chat noir en Islam, il est plutôt bien vu en Islam, comme tous ses congénères.

Chat noir en Islam et superstition

Le Coran et la Sunna n’encouragent pas les superstitions envers les chats noirs et voient dans tout les chats des animaux propres, et qui sont centraux dans l’histoire du Prophète, l’ayant par exemple sauvé d’un serpent, c’est donc un animal qui est toujours bien vu quelque soit sont pelage, et d’après les préceptes de la Charia, les chats qui subissent des meurtres doivent voir leur tueur condamné par le feu.

Les capacités des chats, incluant ceux au poil noir, sont d’après l’Islam dues à Mahomet, comme la capacité de voir dans le noir ou encore leur agilité incroyable, et il emmenait même sa chatte Muezza à la Mosquée, le chat noir est d’ailleurs même assuré du paradis dans l’Islam.

Un animal pur, qu’il soit noir ou non

Les chats sont considérés comme purs et peuvent entrer ou bon leur semble, leur propreté est sans doute aussi lié à cette caractéristique, cette religion vouant beaucoup d’importance concernant l’hygiène, comme par exemple le fait de ne pas manger de porc, à l’époque vecteur de maladies, mais également le fait de couper le prépuce, étant initié pour éviter certaines maladies.

Chat noir et Charia

L’Islam a permis la miséricorde des chats noirs sur tout ses territoires, tuant par le feu ce qui les torturent ou les tuent, aucun Musulman n’a ainsi peur des chats noirs, au contraire, ces animaux sont toujours bien accueillis.

Que dit le Coran a leur propos ?

Le Coran ne cite pas spécifiquement les chats concernant la conduite à tenir envers eux, mais des hadiths mentionnent les chats de manière positive, ce qui les rend très aimés et populaires, les chats noirs ne sont donc pas haram

Chat noir : Les mythes à déconstruire

En Europe continental, les chats noirs souffrent de nombreuses superstitions, souvent négatives, étant accusés d’être les amis de sorcières voire d’être des sorcières déguisées pour accomplir leur larcin, les chats noirs furent aussi associés à la maladie, alors que leur persécution participa grandement indirectement à la peste, les rats ayant le champ libre.

Les chats noirs sont d’ailleurs beaucoup moins nombreux de nos jours, car ils furent tués en masse au Moyen-Âge, mais il ne sont pas du tout dangereux ou porte malheur, leurs yeux jaunes en contraste de leur pelage noir peut faire peur, mais ce n’est qu’une histoire de mélanine.

Vous devriez aussi aimer