vendredi, juillet 19, 2024
AccueilDiversTout savoir sur la personnalité ISTJ

Tout savoir sur la personnalité ISTJ

L’inspecteur est une personne responsable, qualifiée pour assumer le fardeau des responsabilités qui lui incombent. Il travaille dur et sincèrement. Il est précis et possède une grande capacité à se concentrer sur son travail. Il valorise les coutumes et les traditions au travail ou dans la vie en général, et met tout en œuvre pour les préserver. Il préfère vivre en paix avec son entourage. Il est très sacrifiant pour ses proches.

On l’appelait l’Inspecteur en raison de sa grande capacité à distinguer le bien du mal, ainsi que de son extrême empressement à accomplir les tâches qui lui étaient assignées. Ses tendances personnelles : introverti, sensuel, rationnel, strict. L’inspecteur fait partie des personnages qui relèvent du rôle de gardiens, selon la théorie des tempéraments de Creasy. Le pourcentage d’inspecteurs, selon une étude sur un échantillon de la population américaine, se situe entre (11 et 14 %).

Aperçu du personnage de l’inspecteur :

Dans ses relations avec le monde extérieur, l’inspecteur se trouve dans deux situations. Le premier cas est interne, à travers lequel l’inspecteur utilise ses cinq sens pour identifier les choses qui l’entourent, les évalue et détermine lui-même les valeurs et les coutumes qu’il suit. Le deuxième cas a une orientation externe, à travers laquelle il traite les événements de manière rationnelle et logique. L’inspecteur est souvent calme et réservé. Il est très soucieux de vivre en sécurité et de subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. Il ressent l’importance des tâches qui lui sont assignées, ce qui le motive et le pousse à travailler avec assiduité. L’inspecteur aime travailler selon un système et une méthodologie spécifiques et peut accomplir et exceller dans n’importe quelle tâche qui lui est assignée.

L’inspecteur est loyal, loyal et fiable. Il est très soucieux de l’honnêteté et de l’intégrité. On peut le qualifier de « bon citoyen », car il se soucie grandement de faire ce qui est dans l’intérêt de la société et de sa famille. Bien qu’il prenne les choses très au sérieux, il a le sens de l’humour lors des réunions de famille ou de collègues en dehors des heures de travail.

L’inspecteur croit aux lois et aux règlements et croit qu’ils doivent être suivis et respectés. L’inspecteur ne violera pas les règlements à moins qu’il n’y voie une raison valable, ce qui ne signifie pas qu’il ne soutiendra pas l’opinion réclamant un changement s’il en voit un besoin urgent. Cependant, il estime que les affaires et les choses doivent toujours se dérouler selon les systèmes auxquels les gens sont habitués. Si l’inspecteur n’est pas capable de développer son côté introverti, c’est-à-dire son côté intuitif, il deviendra obsédé par le fait de suivre la façon dont les autres marchent sans chercher à changer ou à innover.

Lorsque l’inspecteur termine quelque chose, il rembourse sa promesse. Parce qu’il lui est très difficile de dire « non », en plus de son sens aigu des responsabilités à l’égard des tâches qui lui sont confiées, il se retrouve toujours sous pression pour accomplir de très nombreuses tâches. Cela le rend vulnérable à l’exploitation par des personnes qui découvrent cette caractéristique chez l’inspecteur et l’inondent de travail.

L’inspecteur consacre une grande partie de son temps et de son énergie à accomplir des travaux pour lesquels il voit de bonnes raisons. Au contraire, il ne fera aucun effort s’il n’est pas convaincu de la nécessité pour lui d’effectuer un quelconque travail. L’inspecteur préfère travailler seul, mais il peut travailler en équipe s’il le juge nécessaire. Il aime être responsable de ses actes et de ses actes, et aime se voir confier une tâche. Il ne préfère pas utiliser des théories vagues ou une réflexion profonde dans son travail, à moins que ces théories ne soient claires et simples. L’inspecteur croit et valorise les faits et l’observation. L’inspecteur recueille plusieurs de ces faits dans sa mémoire. L’inspecteur peut surmonter sa difficulté à comprendre des théories ou des idées complexes en essayant de rechercher un fait qui explique cette idée et en donne un exemple vivant. Il constatera alors que l’idée est devenue très claire et il ne l’oubliera pas.

L’inspecteur n’est pas en contact direct avec ses propres sentiments ni avec ceux des autres. Il lui est difficile de reconnaître les besoins émotionnels dès qu’ils surviennent. De plus, il oublie de remercier ou de montrer son appréciation pour le travail des autres, et il ne se récompense pas non plus ou ne s’apprécie pas pour ses efforts. Il faut donc lui rappeler de remercier ceux qui travaillent autour de lui ou traitent avec lui. L’inspecteur ne se sent souvent pas à l’aise pour exprimer ses émotions et ses émotions aux autres. Mais il peut dépasser son tempérament et exprimer ses sentiments et ses émotions s’il estime que ce sont des devoirs qu’il doit accomplir.

L’inspecteur fait confiance aux autres, est loyal, suit les coutumes et les traditions et cherche à fonder et à entretenir une famille. L’inspecteur mettra beaucoup d’efforts pour s’assurer que tout ce qui concerne sa famille se passe bien. C’est un père responsable qui prend ses devoirs au sérieux et fait tout ce qu’il peut pour rendre sa famille heureuse. L’inspecteur accorde une grande attention aux proches de sa famille. Parce qu’il n’est pas facile pour l’inspecteur d’exprimer verbalement ses sentiments, il les exprime par des actes, car à ses yeux, ils sont plus clairs que des mots.

L’inspecteur est capable de travailler dans n’importe quel domaine et à n’importe quelle étape, depuis la planification, l’aménagement et même le tracé des limites du travail. Il peut même se montrer dur envers lui-même pour accomplir ce travail et ne laisser aucun obstacle se dresser sur son chemin. Malgré cela, l’inspecteur ne se récompense pas pour ses réalisations, car il les considère comme des devoirs qui doivent être remplis de cette manière, et il ne mérite pas d’être remercié pour ce qui est son devoir.

L’inspecteur aime l’organisation et l’ordre dans divers aspects de sa vie. Il peut remarquer que leurs maisons ou leurs chambres sont dans un haut degré d’ordre et de propreté et sont entretenues régulièrement. Il aime être toujours entouré d’ordre, d’ordre et de beauté.

Sous la pression, l’inspecteur peut entrer dans une « humeur désastreuse », où il voit que tout va mal et que cela entraînera l’échec de sa vie ou de son travail. L’inspecteur se gronde lorsqu’une opération qui aurait pu être accomplie par une autre méthode échoue. À ce moment-là, l’inspecteur perd son calme et sa détermination, car il ne voit que des malheurs qui le suivront.

Bref, l’inspecteur a de belles opportunités. Il est capable d’accomplir des tâches logiques, rationnelles et efficaces. Il cherche toujours à améliorer son niveau de vie et celui de sa famille et recherche la sécurité et la stabilité. Il fait tout ce qu’il peut pour atteindre ses objectifs partout où il travaille.

Inspecteur en tant que mari/femme :

L’inspecteur est un mari honnête et loyal. Une fois qu’il entre dans une relation, il la poursuivra jusqu’au bout et fera tout son possible pour qu’elle réussisse. L’inspecteur accepte à bras ouverts les devoirs qui lui sont imposés, comme ceux d’un mari. L’inspecteur gère bien les critiques ainsi que les problèmes. Lorsque l’inspecteur fait face à des critiques, il parle souvent en sachant qu’il a raison. Il a une grande appréciation des faits et de la logique, mais il a du mal à comprendre le point de vue d’autrui s’il ne correspond pas au sien. L’inspecteur préfère mettre fin à la discussion en étant convaincu ou persuadé par l’opinion des autres, ce qui peut inciter ceux qui discutent avec l’inspecteur à croire que celui-ci n’accepte pas les critiques.

L’inspecteur utilise son esprit pour prendre des décisions, ce qui peut poser problème si son mari utilise ses émotions pour prendre des décisions. D’abord parce que l’inspecteur peut prendre des décisions basées sur l’intérêt sans penser aux sentiments de sa femme, et aussi parce que les gens qui utilisent l’émotion pour prendre des décisions aiment être félicités de temps en temps, et l’inspecteur ne le fait pas par nature. Par conséquent, l’inspecteur doit s’en souvenir et féliciter ou remercier son mari de temps en temps.

L’inspecteur travaille très bien sur n’importe quel projet s’il connaît l’objectif qui le sous-tend et en est convaincu. En plus de leur relation familiale, s’il voit et connaît les besoins du mari, ils seront automatiquement ajoutés à ses tâches quotidiennes. Parce que l’inspecteur travaille dur pour réussir son travail, il travaillera également plus dur pour que sa relation soit réussie, et l’inspecteur peut être un mari compatissant et aimant qui cherche à faire en sorte que la relation soit fructueuse pour le reste de sa vie.

Même si toute relation entre personnes des 16 classifications peut être fructueuse, le partenaire naturel ou conjoint de l’inspecteur est : le promoteur (ESTP) ou l’interprète (ESFP).

Inspecteur en tant que parent :

L’inspecteur est un père fidèle et dévoué dans l’éducation de ses enfants, depuis leur enfance jusqu’à ce qu’ils deviennent des adultes capables de gérer seuls leurs affaires. Pour que l’inspecteur puisse le faire, l’inspecteur fera tout son possible pour que ses enfants apprécient les valeurs et les coutumes avec lesquelles il a été élevé et auxquelles croit l’inspecteur. Une fois que l’inspecteur devient père ou mère, la responsabilité entrera directement dans sa vie, et il acceptera à bras ouverts les devoirs qui accompagnent cette responsabilité. L’inspecteur s’attend à ce que ses enfants le respectent pour cela, et il ne sera pas patient face au comportement des enfants qui témoigne d’un manque de respect à son égard.

En matière de punition, l’inspecteur n’aura aucun problème à imposer des punitions aux enfants sans éprouver de remords. Il estime que l’un de ses devoirs est de montrer le bon chemin à ses enfants et de les forcer à le suivre, et pour le travail de cet inspecteur, il fait passer ses devoirs parentaux avant ses sentiments et émotions envers ses enfants. Au contraire, l’inspecteur ne félicite souvent pas ses enfants pour le bon travail qu’ils accomplissent, car les éloges sont une nature que l’inspecteur ne fait pas. Il faut plutôt lui rappeler constamment de le féliciter et de le remercier.

L’inspecteur offre un environnement modéré et sûr pour élever les enfants, avec des lois et des réglementations claires qui leur sont expliquées. Cela peut poser un problème de compatibilité avec les enfants à l’adolescence, lorsqu’il existe une distinction entre les devoirs et les rôles du père et du fils. Mais en fin de compte, cela amènera les enfants à vivre et à atteindre l’âge adulte en toute sécurité, et les enfants se souviendront de leur père à l’avenir et reconnaîtront que le père faisait de son mieux et faisait passer les intérêts des enfants avant les siens, afin que les enfants puissent avoir une bonne et saine éducation.

L’inspecteur en ami :

L’amitié de l’inspecteur ne figure pas en tête de liste des priorités, car son travail et sa famille passent toujours en premier. Malgré cela, l’inspecteur a tendance à entretenir et à travailler à la réussite des relations sociales, en particulier avec les personnes qui ont les mêmes intérêts et points de vue que l’inspecteur, et l’inspecteur a peu de patience avec les personnes qui diffèrent d’opinion ou d’orientation.

Points forts dans la vie sociale :

– Il respecte ses promesses et ses engagements.
– Il prend au sérieux son rôle et ses responsabilités dans la relation conjugale ou amicale.
– Il est généralement capable d’expliquer ce qu’il pense avec précision et clarté.
– Bon auditeur.
-Très doué pour gérer son argent, même s’il semble un peu conservateur.
– Améliore la gestion des critiques.
Il tolère les désaccords sans aucune perturbation émotionnelle de sa part.
– Capable de mettre en œuvre des sanctions ou de formuler des critiques directes en cas de besoin.

Points faibles de la vie sociale :

– Il a tendance à croire qu’il a en grande partie raison.
– Lorsqu’il négocie, il n’a pas tendance à faire des compromis.
– Habituellement, il ne se rend pas compte des sentiments des autres autour de lui et n’y réagit pas.
– Son amour de l’organisation le rend têtu et rigide aux yeux des autres.
Il ne parvient souvent pas à exprimer sa gratitude et ses remerciements adéquats à ses proches.

Qualités de l’inspecteur au travail :

– Apprécie la tradition et la sécurité de la vie.
– Il travaille longtemps et dur pour accomplir ses tâches.
– On peut compter sur lui pour assurer le suivi des travaux.
-Loyal, on peut lui faire confiance.
– Stable, pratique et humble.
– Il pense à la famille et à la famille.
– Il n’aime pas travailler sur des choses qu’il ne comprend pas ni les raisons de travailler dessus.
– Il n’aime pas la théorie abstraite à moins d’en voir l’application pratique.
– Un leader naturel.
– Il préfère travailler seul, à moins qu’il ne voie la nécessité de travailler en groupe.
– Il est attentif et observateur.
– Il dispose d’une grande quantité d’informations et de faits qu’il a rencontrés au cours de sa vie et les utilise pour résoudre des problèmes à l’avenir.
– Respecte les faits et informations spécifiques et ciblés.
– Prend des décisions objectives basées sur la logique et la pensée rationnelle.
– Il n’aime pas le changement à moins que les bénéfices du changement ne soient présentés clairement et concrètement.
– A des opinions bien arrêtées sur la manière dont le travail et les tâches doivent être effectués.
– Respecte l’organisation administrative et le milieu organisé.
– Il ne peut généralement pas remarquer ce que ressentent les autres autour de lui.
– Il peut tout faire s’il le veut vraiment.
– Un bon citoyen, soucieux de la sécurité et de la sûreté de la société.
– Il a des normes élevées pour ses actions et son comportement ainsi que pour les actions et le comportement des autres autour de lui.

Travaux qui conviennent à l’inspecteur :

– Directeur, superviseur ou président d’une entreprise ou d’une institution.
– Responsable comptable ou financier.
– Un policier ou un détective.
– un juge.
– avocat.
– médecin.
– Le commandant.
– Programmeur, analyste de systèmes ou informaticien.

Inspecteurs célèbres :

– George Washington (commandant militaire et ancien président américain).
– Dwight Eisenhower (chef militaire et ancien président américain). – On lui attribue la liste des priorités en matière de gestion du temps
– Warren Buffett (investisseur et écrivain américain).
– Richard Nixon (ancien président américain).
– Condoleezza Rice (ancienne conseillère à la sécurité nationale).
– Hillary Clinton (secrétaire d’État américaine).
– Angela Merkel (Consul allemand).
– La reine Elizabeth II (reine d’Angleterre).
– Jeff Bozos (fondateur d’Amazon).
– Ingvar Kamprad (fondateur du magasin IKEA).
– Carly Fiorina (PDG, HP).
– Robert DeNiro (acteur américain).
– Sean Connery (acteur écossais).
– Anthony Hopkin (acteur gallois).

Renforcer les atouts de l’inspecteur :

Votre personnalité est supérieure aux autres personnalités à bien des égards. Connaître ces points, vous concentrer sur eux et les développer vous aidera à vous démarquer et à exceller par rapport à vos pairs. La plupart des inspecteurs remarqueront ces qualités en eux-mêmes, et c’est sur elles qu’ils devraient se concentrer et cultiver :
– Leur connaissance des procédures et des systèmes administratifs, pour un travail clair et précis, les rend heureux et les aide à accomplir rapidement de nombreuses tâches de routine.
– En raison de leur respect du système et des règles de travail, ils valorisent l’intégrité, l’honnêteté et l’honnêteté et vivent selon ces principes.
– L’inspecteur a une forte détermination et un fort engagement, c’est pourquoi il n’a généralement pas peur du travail acharné, et lorsqu’il décide d’entreprendre une tâche, il y consacrera tous les efforts et tout le temps possible pour l’accomplir. Cela permettra à l’inspecteur d’atteindre plus facilement des objectifs clairs et spécifiques.
– L’inspecteur respecte et valorise le système social et familial. Il est donc l’introverti le plus socialement impliqué.

L’inspecteur développe l’aspect organisation et agencement des idées, des objets et des arguments. En d’autres termes, sa capacité à voir et à prédire les résultats futurs des événements et des décisions qu’il prend. Il sera capable de :
– Sa vision des lois et des réglementations changera, passant de lois que tout le monde doit suivre à un dévouement et un désir de travailler dur pour faire respecter ces normes et ces lois.
– Il se consacrera à entretenir et entretenir des relations personnelles, pour valoriser son statut social.
– Il commencera à utiliser son stock de connaissances et d’expériences au profit de la société plutôt que simplement pour son bénéfice individuel.
Au fur et à mesure qu’il développe son capacité à organiser et à organiser ses idées, sa capacité à développer des stratégies ou des plans à long terme augmentera. En plus de trouver de nombreuses solutions possibles aux problèmes auxquels il est confronté.
De plus, à mesure qu’il se développera dans cet aspect, il améliorera sa capacité à voir les valeurs sociales d’un point de vue personnel plutôt que comme une exigence sociale.

Problèmes attendus pour l’inspecteur :

La plupart des problèmes qu’un inspecteur est censé rencontrer proviennent de sa nature introvertie et sensuelle, et donc tous les emplois consistent à essayer de satisfaire le côté sensuel de l’inspecteur. Par conséquent, certaines de ces caractéristiques peuvent apparaître sur lui :
– Manger et boire de manière excessive.
– Manque d’intérêt pour les autres ou de communication avec eux.
– Ne pas montrer les bonnes émotions au bon moment.
-L’égoïsme et l’amour de soi.
– Se précipiter pour juger les opinions des autres avant de les écouter.
– Tenir les autres responsables au lieu de vous tenir responsable.
– Prendre en compte les informations externes ou les opinions d’autrui dans le seul but de trouver des défauts.
Il peut devenir prisonnier de la routine et de l’adhésion stricte au système, au point qu’il ne peut accepter aucune déviation ou indulgence, même si le système n’a aucun sens.
– Il peut avoir des difficultés à communiquer ses pensées et ses sentiments au grand public.
Pour surmonter ces points, vous devez apprendre à écouter les nouvelles idées des autres et à ne pas les rejeter directement en tant qu’idées, mais plutôt à les assembler avec votre équilibre d’idées et d’informations, puis à les peser et à voir si vous les accepterez ou les rejetterez. eux. Ce faisant, vous améliorez votre capacité à porter des jugements corrects et à distinguer les bonnes des mauvaises idées. En même temps, vous réduisez les risques d’isolement ou de repli sur vous-même.

Dix conseils pour réussir en tant qu’inspecteur :

1. Concentrez-vous sur vos points forts !

Efforcez-vous d’obtenir un travail qui vous aide à développer vos compétences organisationnelles et de réflexion logique. Développez vos connaissances en administration des affaires, en gestion financière et dans d’autres domaines qui correspondent à votre personnalité.

2. Affrontez vos faiblesses !

Veillez à peser les idées qui vous sont présentées par les autres par rapport aux informations que vous obtenez. Ne vous précipitez pas pour porter des jugements et rejeter les idées des autres simplement parce qu’elles ne font pas partie de votre répertoire.

3. Présentez et discutez de vos idées !

Recherchez et mettez à jour votre stock d’idées, afin d’organiser les idées, de remettre les choses à leur place et de voir les applications qui leur conviennent. Prévoyez du temps pour le faire et promettez-vous de le faire de temps en temps. Utilisez la discussion avec les autres, ainsi que le brainstorming et la rédaction d’idées sur papier.

4. Acceptez tout !

Ne rejetez pas les idées parce que vous ne respectez pas la personne qui les a proposées ou parce que vous avez l’impression de les connaître.

5. Surmontez votre désir de contrôler les autres !

N’oubliez pas que la plupart des gens n’aiment pas être contrôlés par les autres. Dirigez votre désir de contrôle vers l’intérieur plutôt que vers l’extérieur. En fin de compte, vous ne pouvez vous contrôler que vous-même.

6. Faites attention et prenez soin des autres !

Prenez le temps de connaître les intentions des autres, les raisons de leurs actions, leurs sentiments du moment et leur classification de personnalité.

7. Tenez-vous responsable !

Lorsqu’un problème ou un échec survient dans votre vie, ne blâmez pas les autres, cherchez en vous-même les raisons et trouvez des solutions.

8. Soyez juste dans ce que vous attendez des autres !

N’attendez pas des autres plus que ce dont ils sont capables. Et soyez dur avec vous-même, tout comme vous l’êtes avec eux.

9. Supposons toujours le meilleur !

Ne rabaissez pas les autres en supposant toujours le pire et rappelez-vous que chaque échec a un côté positif. Lorsque vous offrez un environnement positif et optimiste, le succès viendra sans aucun doute.

10. N’ayez pas peur du changement !

Parfois, il est important de prendre des risques pour faire la différence. N’ayez pas peur du changement ou du risque lorsqu’il se présente. Sur le chemin vers vos objectifs, vous rencontrerez des difficultés et des obstacles qui ne pourront être surmontés que par le changement. 

Articles liés

Articles récents