mardi, mai 21, 2024
AccueilDiversSommes-nous autorisés à écouter de la musique pendant le ramadan ?

Sommes-nous autorisés à écouter de la musique pendant le ramadan ?

Musique et ramadan font-ils bon ménage ? C’est ce que nous allons voir dans cet article complet et détaillé, voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet et dans les moindres détails.

La musique est-elle interdite en Islam ?

La plupart des érudits considèrent la musique comme totalement interdite, tandis que d’autres sont d’avis qu’elle est permise à condition qu’elle soit exempte de toutes sortes de thèmes contraires à l’éthique, de sensualité, d’immoralité et de messages subliminaux, comme le sont les dessins en Islam.

Même les érudits qui soutiennent que la musique est permise ne font pas référence à la musique d’aujourd’hui comme suit : Michael Jackson, Beyoncé…

Cette musique est totalement interdite dans l’Islam, car elle est sale, encourage les pensées impures et les mauvais comportements. Écouter de la musique affaiblit notre foi et nous éloigne du souvenir d’Allah. Nous ne devrions pas remplacer la mélodie du Coran par celle-ci.

Comme le dit le Saint Coran, il est préférable d’éviter les choses qui suscitent des soupçons, qu’elles soient interdites ou non :

« Evitez, vous qui avez cru, bien des soupçons. En effet, certains soupçons sont un péché. Et ne vous espionnez pas les uns les autres et ne vous calomniez pas les uns les autres… »

[Coran 49 :12]

Pourquoi la musique est-elle haram en Islam ?

Examinons quelques preuves dans le Coran et la Sunna :

Rapporté par Abou Amir :

Il entendit le Prophète (que la paix soit sur lui) dire : « Parmi mes disciples, il y aura des gens qui considéreront les relations sexuelles comme illicites, le port de la soie, la consommation de boissons alcoolisées et l’utilisation d’instruments de musique… »

[Sahih al-Bukhari 5590]

Dans ce hadith, les instruments de musique sont mentionnés ainsi que les choses qui sont clairement haram, comme les boissons alcoolisées, le port de la soie (pour les hommes) et les relations illicites.

Par conséquent, ce hadith indique très clairement que jouer des instruments de musique est interdit (haram) en Islam.

Il a été rapporté d’Abou Malik que le Prophète (que la paix soit sur lui) a dit :

« Les gens parmi mes disciples boiront du vin, en l’appelant par un autre nom, et des instruments de musique joueront et les filles chanteront pour eux. Allah fera en sorte que la terre les engloutisse et les transforme en singes et en cochons. »

[Sunan Ibn Majah 4020]

Encore une fois, ce hadith nous montre très clairement que les instruments de musique sont haram.

Dans le Saint Coran, nous trouvons :

« Parmi les gens, il y a ceux qui, sans connaissance, se consacrent à promouvoir de vaines paroles, dans le but de détourner les autres du chemin de Dieu, et ils se moquent [de la parole de Dieu]. « Ils recevront une punition humiliante. »

[Coran 31:6]

De nombreuses chansons (surtout aujourd’hui) promeuvent des actions et des pensées impures, qui nous éloignent du chemin d’Allah. Nous devons être très prudents et éviter les choses qui tentent d’affaiblir notre foi et de nous détourner de l’accomplissement de nos devoirs religieux.

Quand la musique est-elle halal (autorisée) ?

Certains chercheurs considèrent la musique comme haram, mais avec des exceptions.

Ils sont basés sur des hadiths dans lesquels le Prophète (que la paix soit sur lui) autorisait la musique à certaines occasions.

Aïcha a raconté :

Une fois, Abu Bakr l’a approchée le jour de l’Aïd al Fitr ou de l’Aïd al Adha (fête) alors que le Prophète (que la paix soit sur lui) était avec elle et qu’il y avait deux filles chantant des chants Ansar le jour de Buath (Résurrection).

Abou Bakr l’a dit deux fois. « L’instrument de musique de Satan ! » Mais le Prophète (que la paix soit sur lui) a dit : « Qu’ils soient Abou Bakr, car chaque nation a un eid (festival) et ce jour est notre eid . »

[Sahih al-Bukhari 3931]

Sur la base de ce hadith, certains érudits considèrent que chanter est autorisé lors des fêtes musulmanes, comme l’Aïd al Fitr ou l’Aïd al Adha.

Rapporté par Ar-Rubai bint Muauwidh :

Des petites filles jouaient du tambourin et chantaient des lamentations pour mon père décédé le jour de la bataille de Badr.

Alors l’une des filles dit : « Il y a un prophète parmi nous qui sait ce qui arrivera demain. » Le Prophète (que la paix soit sur lui) l’interrompit : « Ne dis pas cela, mais continue à dire ce que tu as dit auparavant . »

[Sahih al-Bukhari 4001]

Et sur la base de cet autre hadith, certains savants considèrent que le seul instrument de musique autorisé est le tambourin.

Dans ces hadiths, le Prophète (que la paix soit sur lui) n’a pas interdit aux filles présentes à la fête de chanter, ni aux filles qui jouaient du tambourin. On peut donc comprendre que ces actions ne sont pas interdites en Islam.

Danser est-il haram en Islam ?

La danse en elle-même est halal (autorisée), pas de problème. Ce qui est interdit, c’est d’exposer le corps, car cela peut conduire à des comportements inappropriés.

Les femmes ne sont pas autorisées à danser lors d’une cérémonie, qu’il s’agisse d’un mariage ou d’une cérémonie d’anniversaire, car cela expose leur corps au sexe opposé.

Oui, il est permis à une femme de danser pour son mari et vice versa.

Est-il interdit d’écouter de la musique pendant le Ramadan ?

Le véritable objectif du jeûne n’est pas simplement d’arrêter de manger et de boire, mais d’améliorer notre relation avec Dieu, en faisant autant de bonnes actions que possible et en évitant de perdre du temps dans des actions sans valeur.

La plupart des érudits soutiennent que la musique est haram (interdite), et d’autres soutiennent qu’elle est permise, à condition qu’elle n’encourage pas des pensées impures ou des actions inappropriées.

Il serait préférable d’éviter d’écouter de la musique, surtout pendant le Ramadan, car nous devrions profiter de cette grande opportunité pour nous rapprocher d’Allah et renforcer notre foi.

•             La plupart des érudits considèrent les instruments de musique et la musique comme haram (interdits).

•             Certains affirment que le tambourin est le seul instrument de musique autorisé et que le chant est autorisé lors de fêtes telles que l’Aïd al Fitr (Fête de la fin du jeûne).

•             Danser en soi n’est pas haram, ce qui est interdit c’est d’exposer son corps en public.

•             L’essence du mois de Ramadan est de se rapprocher d’Allah avec autant de bonnes actions que possible. Il faut donc éviter de perdre du temps sur des activités sans grande valeur.

Articles liés

Articles récents